Longue immobilisation du véhicule : 5 précautions à prendre

Achat d’une autre voiture, partir en vacances par des transports publics, tels sont des raisons pour immobiliser longuement votre voiture. Pour éviter des désagréments lors de la remise en route, quelques précautions sont à prendre. Trouvez dans cet article quelques conseils.

Précaution non mécanique

Pour que votre voiture soit à l’abri des intempéries, il est préférable de ne pas le laisser à l’extérieur. En plus, il est protégé par d’éventuels accidents imprévisibles, comme des jets de pierre par exemple. À la limite, si vous ne disposez pas d’un garage, placez-le en lieu sûr et couvez-le d’une house bien ajustée avant l’immobilisation du véhicule.

Mais auparavant, nettoyez l’intérieur et l’extérieur de votre voiture. Les vitres ne doivent pas être entièrement fermées, sinon l’air confiné dans l’habitacle va créer une mauvaise odeur et des moisissures. Il faut le ventiler, et quelques centimètres d’ouverture suffisent.

La pneumatique

Les pneus doivent aussi faire l’objet d’une attention particulière. L’immobilisation du véhicule sera pour de longues durées, donc une partie seulement des pneus va supporter pour longtemps tout le poids. Ceci va entrainer un ballonnement, et quand la voiture roulera, il y a un risque d’éclatement et d’accident. Donc, prenez soin de relever votre voiture, et placer des cales à l’aide de chandelles afin de décharger les pneus. Les crics servent tout simplement à relever la voiture, mais ne doivent pas rester là. Ils ne sont pas conçus à supporter des poids pendant de longues durées.

Précaution mécanique

Les liquides de frein et de refroidissement doivent être vérifiés, pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la réutilisation. En plus, le frein à main doit être desserré. Sinon les mâchoires et le disque vont se gripper et l’intervention d’un mécanicien sera nécessaire. En plus, les ressorts de rappel s’abiment s’ils restent tendus pendant longtemps. Pendant l’immobilisation du véhicule, il suffit de placer des cales en avant et en arrière des pneus pour plus de sécurité.

Même si la voiture est immobilisée, la batterie se décharge lentement à cause des pertes de courant résiduelles. Vous courez ainsi le risque de la trouver à plat lors de la mise en route. Il faut donc la débrancher en enlevant la cosse « + ». Mais avant cette opération, demandez l’avis de votre concessionnaire.

Enfin, l’essence est un liquide volatil. Et au fil des temps, des impuretés s’accumulent dans le réservoir. Si vous n’y laissez qu’une petite quantité du carburant, pendant la longue immobilisation, des boues vont se déposer au fond. Les tuyaux de conduite vont être bouchés. Pour éviter ce problème, remplissez au moins de moitié votre réservoir.

En somme, avant d’immobiliser votre véhicule pour une longue durée, il faut prendre ces minimums de précautions.

Préparer son auto pour l’hiver – Conseils, trucs et astuces
Pourquoi il est important de bien sélectionner ses pneus hiver?