Comment vérifier et changer le fluide de transmission ?

La transmission est l’un des composants clés d’un véhicule. Sa réparation ou son remplacement incarne la partie la plus chère de la mécanique automobile. Il est nécessaire de vérifier le fluide présent à l’intérieur de la transmission, quand les circonstances l’exigent. Ce liquide a pour rôle de lubrifier les engrenages qui font fonctionner l’engin correctement.

Ce qu’il faut savoir autour de la transmission

À part servir de lubrificateur, l’huile permet de dégager les saletés et de protéger les métaux contre l’usure. Elle tient aussi un rôle essentiel pour le refroidissement de la transmission. Avant de vérifier ou changer le fluide de transmission, quelques symptômes lors des changements de rapport de vitesse sont révélateurs. Il peut s’agir de bruits anormaux, des secousses ou un délai inhabituel à chaque changement de vitesse. Dans d’autres cas, quelque chose se bloque lors du débrayage, ou la vitesse glisse et se remet toute seule en position neutre.

Vérifier le niveau et l’état de l’huile

Avec une transmission manuelle, positionnez la voiture sur une fosse d’inspection, éteignez le moteur et attendez quelques minutes. Nettoyez ensuite le bouchon qui donne accès au remplissage d’huile, près du carter de transmission, avant de le dévisser. Le niveau normal de liquide doit atteindre le bord inférieur de l’ouverture. Avec une transmission automatique, garez la voiture sur une surface plane, faites tourner le moteur jusqu’à parvenir à sa température normale en activité. Prenez ensuite un moment pour passer les différentes positions de vitesse, avant de le mettre en position « park ». Ouvrez le capot et insérez la jauge dans le tube de transmission. Les marques, une sorte de graduation, vont vous indiquer votre niveau d’huile. Un fluide neuf doit être rouge clair ou rose. Si sa couleur tend vers le vert ou le brun, pensez à changer le fluide de transmission.

Vidanger et remplacer le fluide de transmission

Autour des 50 000 à 100 000 km, généralement tous les 2 ans, il faut penser à changer le fluide de transmission pour gagner quelques milliers de kilomètres supplémentaires. Une pompe hydraulique suffit pour la vidange d’une boite automatique. Elle peut se faire depuis le capot, en aspirant l’huile usagée, et la remplacer par le nouveau. Cependant, il faut répéter l’opération hebdomadairement pendant trois semaines, jusqu’à ce que l’huile usagée soit complètement diluée dans le nouveau. En effet, la totalité ne peut être aspirée en une opération. La seconde méthode, classique et adaptée aux boites manuelles, consiste à accéder au carter de transmission depuis le dessous de la voiture, et de purger la totalité de l’huile usagée avant de verser la neuve.

Fuite importante de liquide de refroidissement : les réparations à effectuer
Réparations, devis auto… : comment déjouer les pièges ?